L'Institut Pasteur à travers la parole de Madame Anna Bella Failloux entomologiste vous explique que la dengue et le chikungunya sont dus à des piqures de moustique et vous explique quele seul traitement connu est l'utilisation d'insecticides. Seulement voilà:  les moustiques deviennent résistants aux insecticides. Madame Anna Bella Failloux oublie de préciser que les insecticides tue d'autres insectes et des oiseaux; mais ça ce n'est pas important pour l'Institut Pasteur qui a décidé d'étudier de prêt en laboratoire le comportement de ces moustiques (Aedes aegypti et Aedes albopictus) et de ces virus. L'Institut Pasteur infecte les moustiques en injectant les virus dans le moustique car ils ne savent pas comment ça marche (sic).  Formidable!
Madame Anna Bella Failloux laisse penser celui qui écoute son discours que l'Institut Pasteur cherche à empêcher le moustique d'être contaminant peut-être en intervenant génétiquement afin de pouvoir lâcher dans la nature des moustiques incapables de transmettre le virus.
Pourtant il serait plus facile d'utiliser des méthodes simples et peu coûteuses basées sur l'hygiène et de laisser ces pauvres moustiques tranquilles.

1.   Éviter les eaux stagnantes
2.   Mettre des poissons rouges ou autres qui mangent les larves de moustiques, des grenouilles...
3.   Mettre des plantes anti-moustiques: citronelle, pyrèthre, géranium rose...
4.   Mettre des oiseaux mangeurs d'insectes: hirondelles, tyran-titri, mésanges, chauve-souris... morts à cause  des insecticides (bonjour les écosystèmes, inconnus de l'Institut Pasteur).

Une telle action n'est pas très chère à réaliser et l' Institut Pasteur a les moyens de la mettre en œuvre mais la rentabilité est nulle. De telles actions ont déjà été faites au début du XXe siècle pour éradiquer le paludisme et avaient eu un succès certain. Mais il est plus rentable de fourguer la quinine à tout le monde en préventif  que d'utiliser les moyens du bon sens. Fourguer la quinine à tout le monde a été responsable des résistances. C'est comme ça que l'Institut pasteur fait "avancer la recherche". Il faut une recherche sophistiquée rentable qui en met plein la vue au quidam. Et surtout n'oubliez pas les dons!

Visionner le baratin de Madame Anna Bella Failloux et cherchez la faille!

Dr JO