Que vous votiez Macron comme tous les panurges de France, ou Le Pen ou Fillon ou même Poutou rien ne va bouger et tout va continuer comme avant. Les 58 réacteurs nucléaires vont continuer à fonctionner et à alimenter nos smartphones

(Fessenheim n'est toujours pas fermé - merci Mr Hollande!) et Enedis filiale de ex ERDF, va continuer à vouloir imposer illégalement les fameux "compteurs intelligents". Chaque jour les sous-fifres d'EDF en posent 18500 par jour. Fin 2017 ils vont en poser 35000 par jour (vas-y coco!). EDF veut équiper en 4 ans les 35 millions de foyers français. Pourquoi cette précipitation? Les français doivent penser que des compteurs dits intelligents, c'est pour leur bien et qu'ils vont devenir aussi intelligents qu'eux. Cela se pourrait mais l'intelligence c'est comprendre, réfléchir, connaître et en acceptant ces compteurs il y a de fortes chances que les français aient un résultat inversement proportionnel à la définition de ces trois verbes à moins que cette inversion de proportionnalité ne soit déjà - en tout cas pour certains, que nous espérons en minorité - un fait déjà acquis. Pourquoi donc, cette hâte, cette précipitation?
Parce que" l'État a autorisé la filiale d'EDF à empocher une marge de 7,25% sur les compteurs et que la commission de régulation de l'énergie y a généreusement ajouté une prime de 3% si le calendrier est respecté".
Bien entendu ce coût sera répercuté sur les factures de l'usager. 10,25% en tout: ça c'est de la rentabilité! Enedis voit déjà les bénéfices tomber dans son escarcelle. Ces derniers portent sur un coût total de 5 milliards d'euros. Une bagatelle mis en brèche par la fronde anti-Linky menée en particulier par Stéphane Lhomme. Pourtant les compteurs actuels fonctionnent nickel-chrome. Les préfets aux ordres mettent en justice les maires intelligents récalcitrants qui osent penser que les ondes électromagnétiques émises par ces compteurs sont dangereuses et que les relevés tous les quart d'heure de la consommation porte atteinte à la vie privée. De plus des milliers de postes de releveurs de compteurs vont disparaître. EDF ne se gênera pas pour couper le courant aux mauvais payeurs et vendre les données personnelles aux fournisseurs d'énergie. Pour couronner le tout,  les dyfonctionnements de ces compteurs - appareils qui s'emballent, font sauter les plombs ou prennent feu -.
Enfin sachez citoyens que la pose du Linky n'est absolument pas obligatoire tout comme en Allemagne et qu' EDF Énedis vous ment. Donc résistez car à terme ils seront obligés comme aux USA de les enlever pour dysfonctionnement et dangerosité.