20161225234856852454

L'industrie des vaccins est dominée par 4 grands acteurs : Pfizer, GSK, Sanofi et Merck.
Vendredi 13 janvier 2017 MSD France, la filiale française de Merck a inauguré à Lyon 4000 mètres carrés de nouveaux locaux. MSD France y a installé son activité vaccins en Europe, issue de la fin du joint-venture avec Sanofi Pasteur dissous le 31 décembre 2016 sur décision des deux entreprises. Pour celles-ci commence donc une vie commerciale autonome. La filiale française de Merck qui commercialise déjà 9 vaccins espère lancer d'ici à quelques mois sa nouvelle version du Gardasil actif contre 9 souches (au lieu de 4) du papillomavirus responsable des lésions précancéreuses du col de l'utérus. Sachez que le frottis endocervical plus un test HPV est suffisant pour dépister le cancer du col de l'utérus et que toute vaccination est inutile voire dangereuse. Le frottis est d'ailleurs recommandé même si vous vous êtes fait vacciner ce qui prouve l'inutilité complète du vaccin qu'il soit contre 4 ou 9 souches. Sa seule utilité étant sa rentabilité faramineuse.
Quant à Sanofi Pasteur ils vont lancer l'an prochain (avec l'aide des pouvoirs publics qui vont comme chaque année affoler les gens avec le virus de la grippe et tuer des milliers de pauvres volailles en liberté, laissant tranquilles les élevages intensifs, véritables camps de concentration psychologiques et à microbes) un vaccin antigrippal à 4 souches au lieu de 3 (ben voyons). MAIS CE N'EST PAS TOUT !

Le laboratoire GSK a déposé un dossier d'enregistrement en Europe pour un nouveau vaccin  ( qui n'est pas celui de la connerie) contre le zona. Le secret?
En un mot stimuler les faibles, mais pas par des massages mais avec un adjuvant spécifique qui stimule le système immunitaire affaibli des personnes âgées. Du fait de son potentiel considérable avec le vieillissement de la population, il pourrait générer (tenez-vous bien), 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires en 2022. ET VIVE LE ZONA ! qui entre nous se soigne parfaitement bien par homéopathie, acupuncture, et par ceux qui dans les campagnes arrêtent le feu de St Antoine. Nouveau vaccin inutile sauf pour GSK. Mais, le vaccin contre le zona rapporte beaucoup moins que le Prévenar qui a rapporté en 2015 à Pfizer 6 milliards de dollars ! VIVE LE PNEUMOCOQUE !
Les 4 grands acteurs s'intéressent aux patients qu'ils considèrent comme mal protégés, à savoir les nourrissons et les personnes âgées. et s'attaquent "à des maladies considérées jusque là comme hors de portée" explique Mr Emmanuel Hannon directeur R§D de GSK Vaccins qui vient de racheter biotech GlycoVaxyn en 2015.
Sanofi de son côté, qui a acheté Acambis en 2007 veut lancer son vaccin contre Clostridium difficile, bactérie responsable de diarrhées inflammatoires chez les personnes affaiblies (maladie nosocomiale). Or ce vaccin est inutile puisque ces patients sont guéris de cette affection grave par une simple transplantation fécale bien menée. Encore faut-il la prescrire et la faire.
Quant à GSK  qui a acheté la biotech britannique Okairos en 2013 il est en essai de phase 1 pour vacciner la femme enceinte contre le virus RSV responsable des bronchiolites (alors que nous savons pertinemment que celles-ci sont en partie dues aux vaccins infligés aux nourrissons).

La boucle est bouclée. Le serpent se mord la queue. La spirale infernale se referme et si vous ne faites pas vacciner vos enfants ils ne pourront pas aller à l'école. C'est cela la démocratie au XXI éme siècle. Il est temps de vous indigner et de vous révolter !