En 6 ans, entre janvier 2010 et fin septembre 2015, la fime d'Atlanta a déversé en France 6,8 millions d'euros (hors TVA) sur 34 associations de malades et de médecins, sociétés savantes, agences, instituts et fondations spécialisées en santé et nutrition.
-       Coca cola cofondateur de l'EHI (Institut européeen de l'hydratation) a donné à ce dernier 206 700 euros. Afin que l'EHI ait sa tribune aux Entretiens de Bichat, Coca cola a déboursé en 2013 28000 euros. Sur son site l'EHI explique qu'il faut boire 1,5 litres d'eau par jour et que ça tombe bien les sodas contiennent 85% d'eau (sauf que dans la nature il n'existe pas de source de Coca cola. NDLR)
-       L'Institut Pasteur de Lille, partenaire privilégié de l'industrie agroalimentaire a empôché en 2013-2014 14000 euros pour nourrir en "communications scientifiques" la dite fondation.
-       Coca cola a donné au club des cardiologues du sport 43 000 euros.
-       Les journées nationales de la médecine générale ont reçu 57 442 euros
-       Le congrès des syndicats des médecins généralistes a reçu 21 500 euros
-       La Fédération française des diabètiques a reçu en 2012 la coquette sommes de 232 582 euros. Rappelons que la canette de soda contient au moins l'équivalent de 7 morceaux de sucre et qu'il y a 2,9 millions de diabétiques de type 2 en France.
-       Enfin l'Association française des diététiciens nutitionnistes a reçu 117 664 euros.

Un des slogans de la firme est:"Ouvre un coca, ouvre du bonheur". Pourquoi distribuer tant d'argent pour vanter un produit sensé donner du bonheur? J'espère que vous aurez compris que cette boisson consommée de façon régulière est un réel poison. Cet article fait apparaître les nombreux conflits d'intérêt qu'entretiennent les différents organismes surlignés en gras et ce dans l'impunité la plus totale. Tout le corps médical est acheté et personne ne dit rien. Les lois ne sont pas appliquées ou sont détournées. C'est au consommateur à régler le problème et à refuser de consommer cette boisson.